Shakîb Arslan : le prince du panislamisme

24,90 

Précurseur de l’activisme médiatique panislamiste, le prince libanais Shakîb Arslân (1869-1946) savait mieux créer la polémique, émouvoir et sensibiliser que personne : journaliste militant, homme de lettres engagé, poète à ses heures perdues et diplomate ou conspirateur à l’occasion, cet éternel révolté que l’on surnommait Amîr al-Bayân, « le Prince de l’Éloquence », a mis sa vie tout entière au service d’une mission transcendante qui lui a valu de passer les dernières décennies de sa vie en exil en Suisse, loin de sa terre et des siens.

Acheter sur AmazonAcheter sur Al Bayyinah
Partager

Précurseur de l’activisme médiatique panislamiste, le prince libanais Shakîb Arslân (1869-1946) savait mieux créer la polémique, émouvoir et sensibiliser que personne : journaliste militant, homme de lettres engagé, poète à ses heures perdues et diplomate ou conspirateur à l’occasion, cet éternel révolté que l’on surnommait Amîr al-Bayân, « le Prince de l’Éloquence », a mis sa vie tout entière au service d’une mission transcendante qui lui a valu de passer les dernières décennies de sa vie en exil en Suisse, loin de sa terre et des siens.

D’abord au nom de l’Empire ottoman, dont il a été l’un des derniers défenseurs, puis en tant que porte-parole universel des aspirations de tous les peuples musulmans de l’Atlantique au Pacifique, il a exercé une extraordinaire influence sur la vie politique et intellectuelle du monde arabo-musulman au cours de la première moitié du XXe siècle. En arabe comme en français, c’est l’auteur musulman le plus prolifique de cette période — ainsi qu’un homme d’action, un mentor et la source d’inspiration de nombreux leaders, notamment au Maghreb.

Toujours sous le feu des projecteurs, il défendait une sorte de « nationalisme islamique » au croisement de l’anticolonialisme et de la Salafiyya. Tout au long de son existence tumultueuse, jamais il n’a dévié de son engagement en faveur de l’Islam — sa préservation, sa dignité, son indépendance, sa gloire, son unité. De ses montagnes natales aux salons parisiens, des déserts libyens aux cafés marocains, sa vie passionnante est l’histoire d’un infatigable jihad de la plume pour la survie de cette civilisation qu’il a juré de défendre jusqu’à son dernier souffle…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Shakîb Arslan : le prince du panislamisme”

Livres similaires

Selection d'ouvrages que vous pourriez apprécier.